Les femmes révolutionnent la foodtech

wonderwoman

Les femmes révolutionnent la foodtech

La Foodtech, toujours plus ambitieuse, ne cesse de croître et d’innover. Petite sélection des superwomen qui font déjà la food de demain

Publié par Protéines, le
Food Toujours
Crédit photo :

Elles sont ambitieuses, créatives et à la tête de starts-up prometteuses… Parce que la Foodtech ne cesse de grandir, voici une sélection coups de coeur de quelques « superwomen » qui agitent la planète food en toute subtilité.

Pour la première d’entre elles, Food rime avec Market. Son concept vise à démocratiser la street food en plein Paris ! Elle a déjà titillé les papilles de nombreux parisiens. Elle c’est Virginie Godard, qui après avoir écumé les rues de Berlin a décidé de ramener le concept du Food Market en France. Si vous souhaitez en avoir plein les yeux (et le ventre), ça se passe Boulevard de Belleville deux jeudi par mois à partir de 18h.

Julia Bichaoui quant à elle, a préféré le principe du « fait maison à la maison ». En créant la start-up Frichti, Julia et son compagnon ont souhaité proposer une alternative aux parisiens toujours (trop ?) pressés qui avaient pour habitude de manger sur le pouce. Désormais, grâce à Frichti, il est possible de se faire livrer des plats 100% homemade et frais à la maison ou au bureau. Complète et au rapport qualité prix plutôt compétitif, cette nouvelle offre permettra à tout un chacun de pouvoir déguster des produits bons, frais et rapidement livrés !

De retour d’un voyage en Norvège durant lequel elle a découvert le principe de Ouishare, Lucie Basch a démarré la lutte contre le gaspillage alimentaire ! Partant du principe que la collaboration est toujours la solution la plus efficace, elle s’est lancée dans l’aventure et a créé l’application Too Good To Go permettant aux commerçants de mettre à disposition leurs invendus du jour à des prix (très) réduits. Le principe est simple : il suffit de sélectionner le commerçant partenaire, de passer commande, de récupérer sa boîte et d’en déguster le contenu ! Aujourd’hui, le concept fonctionne dans 9 villes de France et ce sont plus de 40 000 repas qui n’ont PAS été jetés aux ordures :) De quoi devenir LE super-héros de l’anti gaspi !

Parce que l’innovation food va toujours plus loin, Sijia Wang s’est mise au défi de révolutionner la food de demain en mettant en place Smeal. L’idée : proposer 4 boissons sucrées et salées pour faire déguster de la nourriture saine « autrement ». Une alternative efficace pour les sportifs et les adeptes du « manger sain » qui pourront désormais manger équilibré et rapidement. Aujourd’hui vendus en ligne et dans les pop-up stores, les produits Smeal font déjà de l’oeil au marché chinois…

Bien entendu, les superwomen foodistas sont nombreuses et c’est le magazine Forbes lui-même qui vous propose d’en découvrir davantage : https://www.forbes.fr/femmes-at-forbes/10-startupeuses-food-a-suivre/

Et vous, quel serait votre projet complètement fou(ood) ?