3 questions à Fine, Pie Noir et égérie du Salon de l’Agriculture

Sans titre

3 questions à Fine, Pie Noir et égérie du Salon de l’Agriculture

On parle couramment le Pie Noir dans la team, du coup, nous avons pu interviewer Fine en toute simplicité

Publié par Protéines, le
L'Interview
Crédit photo :

– « Bonjour Fine. Merci de nous recevoir dans votre pâturage breton. Dites-nous : ça vous fait quoi d’avoir été élue comme égérie du Salon International de l’Agriculture 2017 ? »

– « Meuuuuh Mmmmeeuh Mhhhh Meuhhh »

Traduction : Honnêtement, rien n’a changé pour moi depuis ma « sélection » pour le salon. Je vis toujours ma vie bovine sans me prendre le naseau. Je vais à la traite matin et soir, je prends l’air et je dors avec mes copines à l’étable ! Bon c’est vrai, on me recoiffe plus souvent et il y a régulièrement des journalistes qui viennent me prendre en photo, mais c’est surtout Cédric (ndlr : Cédric Briand, son éleveur à la ferme des 7 chemins) qui s’en occupe.       

– « Nous savons que c’est un peu cavalier, mais pouvez-vous nous dire quel est votre poids et votre taille ? »

– « Meuh Mhheuh Mheuuuuuuh Meuhh »

Traduction : Ah oui, vous y allez cash, vous. Ecoutez, nous les Bretonnes Pie-Noir nous sommes les plus petites vaches de tout le cheptel français, alors quand vous comparez mes 450 kilos pour 1m17 aux mensurations de Cerise (ndlr : l’égérie de l’édition 2016 du SIA, une Bazadaise de 850 kilos pour 1m50), évidemment vous avez l’impression que je suis minuscule. Mais c’est ce qui fait notre fierté également : beaucoup de caractère concentré dans une seule vache, ça fait forcément un lait incroyable. D’ailleurs, le Gwell (ou Gros-Lait, spécialité bretonne) est le meilleur yaourt du monde, et on est les seules à pouvoir le produire !

– « Merci Fine, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour votre voyage à Paris, nous espérons que l’ambiance va vous plaire et nous viendrons vous voir sur place pour nous en assurer ! »

– « Meuhhhh »

Traduction : Merci à vous, et rendez-vous à Paris !

Et pour les plus curieux d’entre vous, voici la vidéo officielle de présentation de Fine, avec un témoignage saisissant de son éleveur Cédric Briand, qui l’adore.