Let it snow, let it snow, let it snow

belvedere_small-1-768x618

Let it snow, let it snow, let it snow

Cet hiver, nul besoin de partir à la montagne. Les lieux branchés parisiens se parent d’un manteau neigeux et vous invitent à déguster vin chaud, raclette et tartiflette. Les pistes sont ouvertes !

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : Royal Monceau

Qui n’a pas rêvé de voir les plus beaux spots de Paris transformés en chalets de montagne ? Cet hiver, c’est chose faite ! La team It’s Wonderfood vous a sélectionné les meilleures adresses pour se réchauffer au coin du feu, comme à la montagne.

Les hôtels chics :

Pour sa troisième édition, le Park Hyatt installe sur sa terrasse d’hiver la réplique du Chalet Fleurier, en référence au nom d’un petit village du Jura Suisse. Après l’accueil au vin chaud, le chalet de bois s’ouvre sur une salle à manger pouvant recevoir entre 4 et 12 personnes : peaux de bêtes, vieux réchaud et nappes à carreaux pour l’ambiance. Au menu, le Chef étoilé Jean-François Roquette joue la carte de la raclette-party de luxe en optant pour les plus beaux produits montagnards (fromage de Saint-Niklaus, pommes de terre grenailles, charcuterie des Alpes). Dépaysement garanti !

5 rue de la Paix, 2ème. M° Opéra. Du lundi au dimanche de 10h à minuit.

Le Buddha Bar Hôtel troque les sapins pour une forêt de bambous illuminés. Un Noël à la japonaise qui prend place sur la terrasse de l’hôtel où l’on peut déjeuner ou dîner avec les copains (jusqu’à 12 personnes). À déguster, le traditionnel Shabu-Shabu, un bouillon épicé et salé où se mêlent poissons, fruits de mer, viandes et légumes à accompagner des bons cocktails maison.

4 rue d’Anjou, 8ème. M° Madeleine. Du lundi au dimanche, au déjeuner ou dîner.

Au Royal Monceau, c’est une véritable cabane de luxe d’hiver qui vient se poser sur le bassin de l’hôtel. Quatre à six personnes peuvent y être conviées dans un paysage de forêts enneigées avec plaids, coussins pilou et cocktails. À la carte, spécialement réalisée pour l’occasion, des finger-food de caviar, ceviche, tataki de saumon et maki parfumés à la vodka version soja ou wasabi. Nos papilles salivent déjà…

37 avenue Hoche, 8ème. M° Ternes. Tous les soirs sur réservation, à partir de 49€ par personne.

 

Les bars branchés :

Le Pavillon Puebla rebaptisé Puebla 2000, station de ski sous les arbres, propose tous les vendredis les soirées « La Frisquette » avec peaux de mouton, chapkas, Moon Boots et vin chaud pour se réchauffer le gosier. Temps forts attendus : le bar à tartiflettes, le cocktail Super G à boire tout schuss et une carte de petits plats italiens à partager.

Avenue Darcel, 19ème. M° Buttes Chaumont. Du jeudi au vendredi de 18h à 2h, le samedi de 12h à 2h et le dimanche de 12h à 20h.

Café de L’HommeLa terrasse la plus belle de Paris se transforme en restaurant d’altitude jusqu’au 30 mars. Ce lieu devenu mythique, couvre sa terrasse de neige, de sapins givrés et propose tous les jeudis, vendredis et samedis soirs, une fondue savoyarde ou un plateau de fruits de mer (50€ sans boisson). Bonus pour les participants : un bonnet et des mitaines offerts par la maison.

17 place du Trocadéro, 16ème. M° Trocadéro. Du lundi au dimanche de 12h à 2h.

Le spot le plus prisé depuis des mois, le Perchoir, fait de la résistance cet hiver. Sa terrasse s’habille de tapis d’Orient, peaux de bêtes, plaids, canapés de récup’ et lampes chauffantes. Au menu, pommes de terre tièdes à la crème fraîche, charcuterie, fromage fondu ou planches du Perchoir Nordique (saumon fumé norvégien, blinis, tarama et crème de vodka). Pour se réchauffer, le cocktail star de grand-mère « Cosmic Messenger », un mix de rhum brun, citron jaune, cannelle et cidre. Santé !

37 rue de la Verrerie, 4ème. M° Hotel de Ville. Du mercredi au samedi de 20h15 à 1h30, les samedis de décembre de 20h45 à 1h30.

 

Source : A Nous Paris #752