Qui dort dîne

hotel grand amour

Qui dort dîne

Oubliez les fauteuils club, la clientèle BCBG et les vodkas martini, les hôtels d’aujourd’hui sont tout ce qu’il y a de plus trendy !

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : Courtesy Hotel Grand Amour

Là où l’on souhaitait généralement rester discret, il est dorénavant bon de s’y faire remarquer. Déco ultra pointues, concepts parfois insolites, cuisines raffinées et derniers cocktails tendances, on vous emmène faire un tour dans les hôtels parisiens un chouille branchouille.

Le premier est sorti de terre fin 2015 et se définit comme « un hôtel de quartier ». Quand on voit ce que Pigalle est devenu, on se dit qu’il doit être à la pointe de la branchitude. Le Pigalle se veut incarner les « valeurs canailles », « l’esprit déluré » et « l’énergie musicale » qui font le quartier. Il est avant tout un lieu collaboratif où artistes, commerçants ou restaurateurs (toujours du quartier) se retrouvent pour penser la décoration, les menus, les cocktails et les événements. Nous, on a surtout retenu le brunch préparé par la Chef Franco-Américaine Alix Lacloche qui propose tous les dimanches des plats gourmands à partir de 11h. 9 rue Frochot – 75009 Paris. Ouvert tous les jours de 7h00 à 2h00 du matin.

Le Grand Amour Hôtel est installé dans une rue qui porte bien son nom. Pensé par l’artiste André, il propose une carte simple et authentique. Son patio est très agréable et la déco de bon goût. À l’image de son aîné, l’Hôtel Amour, il est un doux mélange de chic et de choc bourré de détails coquins. Entre photos et dessins, les artistes y ont aussi toute leur place. Côté resto, mention spéciale pour la profiterole servie avec du chocolat fondu, versé minute. 18 rue de la Fidélité – 75010 Paris. Ouvert tous les jours de 8h00 à 2h00 du matin.

L’Hôtel Providence, c’est le dernier né de la famille Moussiè (Brasserie Barbès, Floréal, Mansart, Buffet de la Gare…). Installé dans le quartier de la porte Saint-Martin, qui se boboïse à vitesse grand V, on y retrouve une ambiance de « Paris des faubourgs», peut-être parce qu’il s’agit d’une ancienne maison de passe relookée en hôtel cosy. Au restaurant, pas de chichi, on y mange chic et simple et malgré une déco légèrement british, tout est bien français. 90 rue René Boulanger – 75010 Paris. Ouvert tous les jours : déjeuner de 12h00 à 15h00, dîner de 19h00 à 00h00.

Changement de décor à L’Hôtel Particulier Montmartre. Ambiance grilles hautes et voiturier (faut dire que le lieu a un temps appartenu à la famille Hermès). Mais pas de panique, c’est luxe mais ouvert à tous. Dans un décor où tout est calme et volupté, on peut y siroter l’un des très pointus cocktails de la carte, confortablement installé sur un fauteuil de velours rouge, le tout sous une véranda aux plantes luxuriantes. Idéal pour faire un break et s’échapper de la jungle parisienne. 23 avenue Junot – 75018. Ouvert tous les jours de 18h00 à 23h30. Dîner du mercredi au dimanche et Brunch le week-end.

 

Sources :

  • https://www.parisbouge.com/mag/articles/le-pigalle-coup-de-coeur-pour-ce-nouveau-bar-restaurant-hotel-2573
  • http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2015/09/21/30004-20150921ARTFIG00024-l-hotel-providence-nouveau-lieu-branche-de-l-est-parisien.php
  • http://www.timeout.fr/paris/bar/le-tres-particulier