Pour du bon et du pas cher !

bread-923865_1920

Pour du bon et du pas cher !

Moins de budget food pour les ménages, c’est aussi plus d’initiatives pour répondre à leurs nouvelles attentes !

Publié par Protéines, le
Des chiffres et des lettres
Crédit photo :

 

Dans une période d’instabilité et de préoccupation économiques, le budget moyen mensuel dédié à l’alimentation accuse, tout naturellement, une baisse de 6,1 % par rapport à 2014, pour s’établir à 365 euros par mois.

Ainsi, les « comportements économiques » en matière de consommation alimentaire restent très présents chez les Français (97%) : comparaison des produits et recherche du meilleur prix (80%), achat d’un maximum de produits alimentaires de marques distributeurs plutôt que des marques réputées (63%) ou respect scrupuleux d’un budget alimentaire mensuel à ne pas dépasser (34%).

Sans surprise, le prix reste le premier critère de choix pendant les courses alimentaires (75%), ce n’est pas pour autant que les Français sacrifient la qualité ce qu’ils mangent.

Ainsi d’autres critères qualitatifs comme le goût, la composition nutritionnelle ou la naturalité des aliments ont gagné du terrain en 2015 (environ +2%). La proportion de Français qui affirment être plus vigilants sur les prix durant leurs courses (49%) est quasi identique à ceux qui déclarent être plus vigilants sur la qualité (50%).

Dans ce contexte où les consommateurs attendent à la fois un prix raisonnable, de la qualité et de l’engagement sincère de la part des marques, plusieurs initiatives ont fait leur apparition pour répondre à ces nouvelles attentes.

Commençons par La marque du consommateur, lancée par le même collectif qui a donné naissance aux Gueules cassées. Cette marque, exclusivement user centric (c.à.d conçue par et pour les consommateurs), promet de proposer des aliments de qualité, produits par des producteurs bien rémunérés, le tout à un prix raisonnable.

Pour allier l’antigaspi à l’économique, Wefood, un supermarché d’un nouveau genre, vient d’ouvrir ses portes à Copenhangue. Cette enseigne vend des produits dont la date de consommation est dépassée (des produits périmés quoi), ou dont l’emballage est abîmé, pour des prix de 30% à 50% inférieurs à ceux pratiqués dans un supermarché normal.

Les Disco Soupes (ou Disco Salades, Disco Smoothies etc.) sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive. Les soupes, salades, jus de fruits ou smoothies ainsi confectionnés sont ensuite redistribués à tous gratuitement ou à prix libre.

Et enfin, pour bien manger et ne rien gaspiller, les consommateurs peuvent toujours adopter une poule grâce à Magalli.

 

Source :

Les Français et leur budget alimentaire, Baromètre Sofinco, mars 2016.