Foodtail : verre ou assiette ?

cocktail-548032_1280

Foodtail : verre ou assiette ?

Contraction de food et cocktail, découvrez le « foodtail » et ses mélanges détonnants !

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : Pixabay

Nous vous avions déjà parlé il y a quelques temps du foodpairing, cette méthode scientifique permettant d’identifier les meilleurs alliances aliments et boissons. Il y a également les accords plus connus comme bières et mets, vins et mets…

Un nouveau phénomène est en train de faire son entrée dans le monde de la gastronomie. Il s’agit du « foodtail » alliant nourriture et cocktail… Dans un même verre !

Contraction de food et cocktail, le foodtail souhaite abolir les frontières solide/liquide. Un « deux en un » offrant un plat et un cocktail indissociable l’un de l’autre, qui bouscule nos repères alimentaires. Légumes, condiments, viandes, mollusques, poissons,… Le foodtail s’empare des ingrédients pour revisiter les classiques et en faire des mélanges étonnants.

Le foodtail a été lancé en 2015 lors de la 1ère édition de la Paris Cocktail Week à l’initiative d’Inaki Aizpitarte (le Dauphin, le Chateaubriand), premier chef à avoir brisé les frontières entre le bar et la cuisine. Pour nous mettre en appétit, on retient deux de ses créations : Bloodymary, sublimé par de l’encre de seiche, ou encore Punch au gin et morceaux de butternut flottants.

D’autres exemples, made in London cette fois :

  • Le Martini (du London Cocktail Club) mixe oeuf, bourbon fat washé (infusé) à la graisse de bacon et sirop d’érable ;
  • Le Bloodymary du Power Keg Diplomacy, dans le quartier de Battersea : des notes carnées grâce à la vodka infusée à la graisse de porc, qui se marie à merveille avec le clamato, boisson épicée à la tomate et au bouillon de palourdes.

Et pour une expérience culinaire encore plus complète, une autre tendance est prête à débarquer d’outre-mer, les color meals : des diners monochromatiques associés à des performances artistiques, la nourriture agissant comme un moyen de raconter une histoire et des invités transportés dans un véritable univers.

 

Sources :