« Sugar ? Yes please ! »

eugene

« Sugar ? Yes please ! »

La « Sugar detox », le mouvement « No Sugar », le régime « Zéro sucre » … doit-on réellement renoncer à notre gourmandise ?

Publié par Protéines, le
Food Toujours
Crédit photo : © Mag Gallery Stock

Dernier arrivé dans la grande famille des SANS, le « No Sugar » (traduisez par « sans sucres ») se fait une place de plus en plus importante dans les médias et nos assiettes. Si initialement ce sont plutôt les diabétiques qui doivent prêter une attention particulière à la teneur en glucides de leur régime alimentaire, de plus en plus de personnes cherchent aujourd’hui à bannir le sucre de leur alimentation. Véritable solution nutritionnelle ou énième régime drastique ?

En mars 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé a appelé tous les pays à réduire l’apport en sucres libres (autrement dit en sucres ajoutés versus les sucres naturellement présents dans les fruits ou les produits laitiers par exemple) à moins de 10% de l’apport énergétique total, voire si possible à 5%, chez l’adulte et l’enfant – ce qui équivaut respectivement à 10 et 5 cuillères à café. L’objectif étant de réduire le risque de maladies chroniques telles que le diabète et l’obésité, ou encore l’apparition de caries dentaires.

Sommes-nous devenus accros ? Le « No Sugar » est-il notre punition ?

On vous rassure : la réponses est non ! En effet, pour de nombreux experts, il ne faut pas diaboliser le sucre et les produits sucrés ont tout à fait leur place dans une alimentation équilibrée. Le plaisir de manger est et doit rester un élément clé de notre modèle alimentaire ! Par ailleurs, en France, la situation est loin d’être catastrophique puisque les produits sucrés contribuent en moyenne à 9,5% des apports énergétiques.

Et pour toutes celles et ceux qui ont besoin de faire attention : « moins de sucres et autant de gourmandise », voici la promesse de ces deux adresses parisiennes dénichées par la team It’s Wonderfood :

  • Eugène– Paris 17: né de la rencontre en Christophe Touchet, diabétique, et de Luc Baudin, pâtisser chocolatier, cette boutique propose des produits gourmands et adaptés aux besoins de personnes souffrant de diabète ou de surpoids, mais aussi aux personnes souhaitant réduire leur consommation de sucre tout en continuant à se faire plaisir. La marque propose des pâtisseries, du chocolat, un rayon boulangerie et viennoiserie, mais aussi une offre salée et des formules déjeuner. Bonne nouvelle : on peut même se faire livrer ! Et pour (re)lire l’interview de Christophe Touchet, c’est par ici !
  • Les Belles Envies – Paris 5 : fondées par une diabétique gourmande et frustrée, un pâtissier chocolatier curieux et désireux de sortir du dogme du sucre, et un médecin diabétologue dont le rêve était de prescrire des pâtisseries ou chocolats à ses patients. Cette pâtisserie-chocolaterie vous propose des produits de grande qualité, sophistiqués et dont l’index glycémique est contrôlé !