A vos marques, prêts, cuisinez!

Boukhat_525x350 2

A vos marques, prêts, cuisinez!

Les challenges culinaires sont plus que jamais sur tous les fronts et les continents !

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : © San Pellegrino

Les challenges culinaires sont, depuis quelques années, les grandes stars des émissions culinaires. Un thème imposé, un timing serré et des cuisiniers débordant toujours plus d’imagination pour surprendre un jury sévère, voici la recette idéale d’un bon challenge. Depuis quelques temps, ces challenges sont passés de la télé à la réalité. Trois d’entre eux ont, d’ailleurs, attiré tout particulièrement nos yeux et nos papilles de wonderfoodiens !

De l’exposition universelle de Milan…

San Pellegrino part à la recherche des jeunes talents de demain avec son challenge « S. Pellegrino Young Chef 2015 » ! Sans surprise comme son nom l’indique ce challenge est ouvert à tous les jeunes chefs, entre 18 et 30 ans, ayant au moins une année d’expérience et résidant dans une des 20 zones géographiques délimitées par le règlement. Tout un tas d’étapes très sérieuses autour notamment du fameux « plat signature » des candidats sont orchestrés à travers les différents pays.

En France, le challenge local a eu lieu le 10 février avec comme jurés Jean-François Piège, Mauro Colagreco et Alexandre Couillon. Au menu des candidats français il y avait des plats tels que Poulpe de Saint-Jean-de-Luz et cervelle de veau rôtie, pulpe de chou-fleur, noix de coco et condiments iodés, Calamars, choux fumés, riz et haricots noirs ou encore Cochon de lait et ses variations avec patate douce, mini betterave rouge, granité de Granny Smith. Le gagnant n’a pas encore été désigné.

Prochaine étape : les gagnants de chaque pays partiront à l’Exposition Universelle de Milan lors de l’événement “Talent Awards”. Ils (re)cuisineront leur plat signature devant un jury d’exception composé de 7 chefs de renommée internationale : Gaston Acurio, Yannick Alléno, Massimo Bottura, Margot Janse, Yoshihiro Narisawa, Eric Ripert et Joan Roca. Une bien belle brochette étoilée donc pour désigner le “S.Pellegrino Young Chef 2015”.

A priori la grande finale aura lieu les 25,26 et 27 juin au Pavillon Italien ! La team Wonderfood n’y sera peut être pas mais elle suivra cela de très près !

A la cuisine du président…

Dans un autre registre plus franco-français, on demande le challenge du Président de la République qui revient cette année pour sa troisième édition. Il se tiendra le 22 Juin 2015 à Paris, à l’école de cuisine Grégoire Ferrandi. Le président de cette édition n’est autre que le Chef Meilleur Ouvrier de France Emmanuel Renault, triplement étoilé du restaurant Flocon de Sel à Megève. Ici, le cadre est tout de suite (im)posé : un thème plat autour du lapin accompagné d’un jus chaud et de trois garnitures petits pois / pomme dauphine et (tout de même) une libre. Côté dessert, un joyeux savarin rhubarbe framboise devra quant à lui être proposé.

A suivre donc car l’édition précédente ne s’y était pas trompée en désignant Julien Roucheteau, chef du restaurant parisien Lancaster*, grand gagnant et récemment acquéreur d’une deuxième étoile au guide Michelin.

En passant par un challenge à l’international ?

Le Goût de France ou Good France est un projet qui réunira plus de 1300 chefs sur les 5 continents rendant hommage à la gastronomie française. Pour sa première édition le 19 mars 2015, chaque restaurant participant devra servir un dîner dont les valeurs ne sont autres que le plaisir, le partage et le respect du « bien manger » et de l’environnement. Entre restaurants de haute gastronomie, contemporains ou bistrots, le challenge culinaire promet d’être diversifié !

Pour la petite histoire, c’est en 1912 qu’Auguste Escoffier (chef, restaurateur et auteur français) lançait « Les Dîners d’Épicure » l’ancêtre du Goût de France. Cet événement rassemblait un grand nombre de convives autour du même plat, le même jour aux quatre coins du monde.

Vous nous direz, quels sont les objectifs du Goût de France ? Avant tout, il s’agit de promouvoir le tourisme dans l’hexagone mais aussi de communiquer autour de notre cuisine avec des notes de modernité et d’excellence à la française.

Un fil conducteur ? Un apéritif de tradition française (champagne et gougères ou cognac glacé et foie gras), une entrée froide, une entrée chaude, un poisson ou un crustacé, une viande ou une volaille, une sélection ou un fromage français, un dessert au chocolat, des vins français, un digestif français. Le concours propose de reverser 5% des ventes liées au menu à une ONG locale.

« Stay tuned »*, le 19 mars, c’est bientôt ! (Le printemps aussi d’ailleurs)

 

Sources : 

http://www.lcrf.fr/concours.html

https://www.finedininglovers.com/sanpellegrinoyoungchef2015/attachments/rules/SP_Young_Chef_2015_FR.pdf

http://int.rendezvousenfrance.com/fr/gout-france-good-France