Ramène ta fraise…ou pas !

Diesnis_525x350

Ramène ta fraise…ou pas !

Les prénoms autour des fruits ont le vent en poupe mais ça n’est pas du goût de tout le monde on dirait.

Publié par Protéines, le
Des chiffres et des lettres
Crédit photo : jonathan lovekin

Il y a des modes en toute chose et à l’heure où le monde est food il n’y avait pas de raison que la contagion ne déferle pas jusqu’aux prénoms des nouveaux nés.

Ainsi récemment des heureux parents ont décidé d’appeler leur enfant Fraise quand d’autres avaient opté pour… Nutella ! N’en déplaise aux parents cela n’a pas été du goût de tout le monde et pas de la justice française a priori puisque ces deux prénoms ont été refusés au nom de « l’intérêt de l’enfant ». Pour Fraise, ils sont même allés jusqu’à préciser que « serait nécessairement à l’origine de moquerie notamment l’utilisation de l’expression ‘ramène ta fraise’, ce qui ne peut qu’avoir des répercussions néfastes sur l’enfant ».

Mais nous dans l’équipe Wonderfood, on se pose quand même une question : pourquoi Fraise est refusé quand Framboise est autorisé. Oui c’est un sujet et un débat de fond autour des lettres ! Alors on a encore creusé un peu plus et ça ne dérange en revanche personne qu’Amandine ou Clémentine soient parmi les prénoms figurant dans les 150 les plus donnés ?

Dans tous les cas, nous ne sommes plus à une incohérence près alors que toutes les Myrtille, Vanille, Pomme, Cerise, Mandarine ou autre Prune et Cannelle soient heureuses que leur prénom n’ait pas été boycotté par la justice française.

Pour le fin mot de l’histoire les parents de Fraise ne se sont pas laissés abattre puisqu’ils ont décidé finalement de l’appeler Fraisine, un prénom ancien donné au XIXème siècle.

Source : journaldesfemmes.com/prénom