Quand le luxe et le food se rencontrent

ChanelSausage_1050x700

Quand le luxe et le food se rencontrent

Cela donne les deux faces d’une même tendance : « Premiumisation » du food et démocratisation du luxe.

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : Linus Morales

Quand le luxe détourne le food ou quand le food détourne le luxe…

Une nouvelle tendance a émergé en ce début d’année chez les créateurs et les marques : s’approprier les domaines des uns et des autres. Nous avons ainsi pu voir, sur plusieurs défilés haute couture des créations largement inspirées des supermarchés ou restaurants de notre quotidien. Les artistes et marques alimentaires, quant à elles, se sont amusés à détourner le luxe à travers de photographies ou encore des recettes dédiées.

Alors, a votre avis qui inspire qui ?

Côté Luxe

Pour son défilé automne-hiver, la marque Chanel a recréé, sous la verrière du Grand Palais, un supermarché grandeur nature : le Chanel Shopping Center. Dans les rayons, on pouvait trouver des œufs « les 9 de Chanel », du pain grillé logotypé, des tapas Coco ou encore du jambon Cambon… et bien sur le défilé ! A l’issue du show, tous les produits mis en rayon ont été distribués à des associations.

Lors du défilé Moschino, Jérémy Scott a créé la polémique en proposant des créations largement inspirées de McDonald’s. La collection a été très rapidement décrite comme « fat fashion », en référence au géant du fast food.

Côté Food

La photographe Linus Morales lance un projet, un peu fou, baptisé « The FabFood lab »… Ou l’art de transformer des logos de marques de luxe en nourriture ! Parmi les 4 clichés dévoilés, on trouve Chanel en saucisses, Louis Vuitton sur du pain toasté, Fendi en poisson pané ou encore Gucci tamponné sur un morceau de viande. De quoi rendre la mode comestible !

A l’occasion de la sortie du nouveau parfum de Thierry Mugler, la maison Fauchon a créé l’éclair Angel, une recette inédite aux notes vanillées, qui ne sont pas sans rappeler les nuances du légendaire parfum. L’éclair sera recouvert d’une coque bleue étoilée, clin d’œil au flacon de ce parfum, imaginé par Thierry Mugler lui-même il y a maintenant 20 ans.

 

Sources

http://www.linusmorales.se/?portfolio=fabfood

http://www.peddymergui.com/

http://www.fauchon.com/fr/magazine/eclair-angel.html

http://www.huffingtonpost.fr/2014/02/21/moschino-mcdo_n_4831101.html