Les Français boudent le petit déjeuner

Breakfast_1050x700

Les Français boudent le petit déjeuner

Depuis 10 ans, les Français sont de plus en plus nombreux à sauter le petit-déjeuner, dans un contexte de crise durable.

Publié par Protéines, le
Des chiffres et des lettres
Crédit photo : Ida Frosk

Dans sa dernière enquête CCAF (Comportements et Consommations alimentaires en France) le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) a mesuré la prise quotidienne du petit déjeuner par les Français, entre 2003 et 2013.

Le résultat est sans appel. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se détourner du petit déjeuner.

Ainsi, 21% des adultes sautent le petit déjeuner en 2013, contre 11% en 2003.

Les jeunes sont particulièrement concernés par cette dégradation. Ils sont 29% à sauter au moins un petit déjeuner par semaine alors qu’ils n’étaient que 11% en 2003.

Ce délitement reflète le recul du rituel de prise commune en famille, sous l’effet des préférences personnelles et du rythme de chacun. Une menace pour le modèle alimentaire français ?

Rappelons aussi que la prise quotidienne d’un petit déjeuner (équilibré s’il vous plait !) a des conséquences sur l’équilibre alimentaire de la journée, et ça c’est le PNNS (Programme National Nutrition Santé) qui le dit !

Alors, vous savez ce qui reste à faire…

 

Source :

Communiqué de presse du 14 mars 2014. Le petit déjeuner de plus en plus délaissé. Enquête « Comportements et Consommations Alimentaires en France ».