Le Francilien, ce shopper exigeant

Le francilien_1050x700

Le Francilien, ce shopper exigeant

Une étude pour le marché de Rungis montre que le Francilien est un consommateur plus exigeant que les autres quant à l’achat de produits frais.

Publié par Protéines, le
Des chiffres et des lettres
Crédit photo : ©Amélie Dupont, Paris Info

Les Franciliens tiennent à consommer tous les jours des produits frais, la preuve est qu’ils sont 48% à faire leurs courses de frais plus d’une fois par semaine.

Urbanisation oblige, si 82% des approvisionnements des Français se font en général en grande et moyenne surface ou hard discount, les Franciliens se démarquent car ils sont plus nombreux que les autres à privilégier les marchés pour remplir leur panier (13% contre 8% au niveau national).

Une grande majorité des Français et des Franciliens boude l’achat de produits frais à distance, 1% seulement se font aujourd’hui livrer des produits alimentaires frais.

Après la fraîcheur et la proximité, les Franciliens aimeraient aussi faire le choix de la commodité puisqu’ils sont 61% à souhaiter faire leurs courses de produits frais à pied.

La crise (de confiance) semble avoir touché le cœur des Franciliens, ils sont aujourd’hui 70% à s’inquiéter de ce qu’il y a dans leur assiette.

Et pour conclure, un dernier chiffre : 39% des Franciliens (seulement !) croient que le développement durable apporterait des bénéfices à leur région.

Et avec ceci ?

 

Source :

TNS Sofres. Approvisionnement en produits frais : Français, Franciliens et logistique urbaine. 1er octobre 2013.