Pourvu que ça ne dure pas

pourvu que ça ne dure pas_1050x700

Pourvu que ça ne dure pas

À Bruxelles comme à Paris, les concepts éphémères permettant de partager un repas dans des lieux insolites fleurissent à tout va.

Publié par Protéines, le
Derniers Repérages
Crédit photo : © www.visitbrussels.be

Pour les plus terre à terre, celui qui vous balade 

Le « Tram Experience » a repris du service à Bruxelles et sillonne la ville, sans aucun arrêt, le temps de déguster un menu trois services préparé par les plus grands chefs belges. Bien installé sur les banquettes relookées, le trajet secoue un peu mais aucune éclaboussure n’est au rendez-vous grâce aux tables imaginées spécialement pour l’occasion : les assiettes et les verres y sont totalement encastrés ! Par la fenêtre, la ville défile à un rythme tranquille, plus lent que d’habitude… Mais, le plus interpellant est sans aucun doute le regard intrigué des piétons n’ayant pas encore croisé ce tram délicieusement revisité.

Pour les plus sélectifs, celui que se la joue discret 

Les restaurants fermés le samedi et dimanche connaissent une seconde vie grâce aux initiateurs du projet « Paris Pop Up ». L’équipe composée de chefs, de serveurs et d’autres créatifs s’approprie l’endroit afin de créer une soirée à thème unique. Ils bénéficient donc d’une liberté absolue dans la création des menus, de la décoration, de l’ambiance voulue, etc. Le lieu est gardé secret jusqu’à la veille, pour en être il faut donc être au taquet.

Pour ceux qui veulent se la jouer décontracté, celui qui a la bougeotte 

Après le hotdog et le hamburger, c’est au tour du fameux Panini d’être revisité.  Chez « Pressing », on ne veut pas entendre parler du Panini préparé à l’avance, qui a mauvaise mine et qui ne croustille pas sous la dent… On se la joue plutôt Panini haut de gamme, raffiné et concocté méticuleusement par des chefs : le Bebert (Joue de Boeuf Confite au Vin Rouge, Mousseline d’Oignons Caramélisés, Cheddar, Pickles de Carottes) ou le Benjamin (Caviar d’Aubergine, Figues, Basilic, Pointe de Fourme d’Ambert) nous donnent envie de dire « oui » ! Le concept « Pressing » ne tient pas en place et s’installe dans différents restaurants renommés de la capitale française.

Pour les plus intrépides, le concept qui prend de la hauteur 

Perchée à plus de 40 mètres, la plateforme-restaurant « Dinner in the sky » propose à ceux qui ont l’estomac bien accroché un dîner délicieusement étoilé. Les mets sont raffinés, la vue est imprenable, mais bien que les convives soient attachés comme dans une voiture de course il ne faut pas avoir le vertige pour apprécier ce repas à sa juste valeur. Après des débuts fructueux dans le ciel de Bruxelles, aujourd’hui le concept s’exporte de Sydney à Toronto en passant par Rio, les îles Caraïbes ou encore Monaco.

Ces concepts, qui rencontrent le succès à chacun de leur passage, font croire qu’ils apparaissent et disparaissent en un claquement de doigts, mais ne serait-ce pas plutôt le nouveau chic de l’éphémère qui dure !